Accueil > France Conseil Élevage > Nos missions

Nos missions

Les missions du réseau Conseil Elevage s’articulent autour de deux axes :

  • le conseil aux éleveurs de bovins et caprins dans tous les domaines relatifs à l’activité de l’élevage
  • le contrôle de performances et la collecte de nouvelles données.

L’accompagnement conseil au service de chaque éleveur adhérent

En valorisant les données du contrôle de performances et des données techniques et économiques, les conseillers du réseau Conseil Elevage apportent un appui conseil personnalisé à chaque adhérent en l’accompagnant dans la gestion de son troupeau, voire de son exploitation, selon ses objectifs propres.

Très à l’écoute des attentes de chaque éleveur, le conseiller connaît bien les exploitations de son secteur. Ses compétences et méthodes, alliées à ses observations sur le terrain, lui permettent d’accompagner, seul ou en partenariat, l’éleveur dans la maîtrise technique et économique de son atelier.

Le contrôle de performances au service de la filière lait et du progrès génétique

Le contrôle de performances d’un troupeau de vaches ou de chèvres consiste pour chaque animal à réaliser des mesures quantitatives (matière protéique, matière grasse, numérations cellulaires, mammites cliniques, …) et qualitatives du lait, selon des protocoles très précis, conformes aux recommandations ICAR. Ces informations servent à établir les documents officiels, utiles aux éleveurs et à l’ensemble de la filière.

Le recueil des données issues du contrôle de performances est aujourd’hui de plus en plus enrichi par le recueil de données collectées par l’éleveur et ses propres capteurs (robot, CLEF, etc.).
Les données recueillies permettent de déterminer la valeur génétique des reproducteurs mâles et femelles. Ce recueil de données fiable et indépendant, qui s’appuie sur le Système de Management de la Qualité défini par FGE, contribue au progrès génétique et au calcul des index. Le réseau Conseil Elevage constitue ainsi le premier maillon du Dispositif Génétique Français.

Le contrôle de performances au service de la filière viande bovine et du progrès génétique des bovins allaitants

Bovins Croissance est un métier de France Conseil Elevage.
Bovins Croissance, ce sont 250 techniciens qui se rendent régulièrement dans 15 000 élevages pour apporter un appui technique à l’éleveur à partir de la collecte des performances fiables de 700 000 animaux dans toutes les races et pour l’accompagner dans la conduite de son troupeau. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter le site www.bovinscroissance.fr

Pour en savoir plus sur le schéma d’amélioration génétique : cliquez ici

Les membres du réseau Conseil Elevage sont agréés pour exercer le contrôle de performance officiel par arrêté du 23 décembre 2008 pris en application de l’arrêté du 1er août 2007.

Les missions du réseau Conseil Elevage liées au contrôle de performances sont des missions de service public au sens de l’article L 653-10 de l’ordonnance n°2006-1548 du 7 décembre 2006 et des articles R. 653-63 et suivant du 21 décembre 2006 de son décret d’application.

Pour réaliser ces missions de service public, le réseau Conseil Elevage respecte un dispositif de management par la qualité défini, piloté et contrôlé par FGE.

  1. En élevage laitier l’Entreprise Conseil Elevage (ECEL) enregistre 8 à 11 fois par an les quantités de lait produites et prélève les échantillons de lait; en élevage allaitant, les OBC enregistre 3 à 4 fois par an les poids des animaux et l'appréciation morphologique au sevrage
  2. L’ECEL-OBC transmet d'une part, les données   à son ARSOE (Atelier Régional de Services aux Organismes d'Eleveurs) et, d'autre part, pour les élevages laitiers, les échantillons au laboratoire. L’ARSOE gère une base de données régionale regroupant toutes les informations de l’élevage dont une sous partie du Système National d’information génétique (SNIG).
  3. Le laboratoire transmet les résultats d’analyse à l’ARSOE.
  4. L’EMP (Entreprise de Mise en Place) transmet les données d'inséminations animales à l’ARSOE.
  5. L’ARSOE vérifie, contrôle et traite les informations reçues, avec les fonctions logicielles diffusées nationalement par le SNIG (Système National d'Information Génétiques).
  6. L’ARSOE envoie au CTIG (Centre de Traitement de l'Information Génétique) les données nécessaires au calcul des index.
  7. Le Département de Génétique Quantitative Appliquée de l’INRA calcule les index mâles et femelles et alimente le fichier racial (Organismes de Sélection).
  8. L’Institut de l’Elevage diffuse les index aux Entreprises de Sélection et aux ARSOE. Il diffuse également les bilans génétiques du troupeau allaitant aux éleveurs.
  9. L’OS produit des FIVL (Fiches Individuelles Vaches Laitières) comportant éventuellement les index morphologiques femelles calculés à partir des pointages réalisés dans une partie des élevages adhérents du réseau Conseil Elevage.
  10. Le réseau Conseil Elevage utilise dans les élevages les données collectées et les données élaborées à des fins de conseil auprès des éleveurs.


La qualité des informations au service des éleveurs et de la filière

L‘ECEL produit des données brutes et élaborées fiables à partir de la mesure des performances individuelles des animaux et des analyses de la qualité du lait.

Les documents officiels qui en résultent certifient l’origine des animaux (missions des EDE et des OS) et leurs productions.

Ces informations, les documents officiels et la production de références sont utiles aux éleveurs et aux autres acteurs de la filière. Les entreprises du réseau Conseil élevage constituent l’un des maillons de base de la chaîne nationale d’amélioration génétique : les données recueillies permettent de déterminer la valeur génétique des reproducteurs. La fiabilité et le dynamisme du schéma d’amélioration génétique français en ont fait une référence dans le monde entier.

Pour les éleveurs, ces données sont indispensables pour :

  • sélectionner les meilleures productrices
  • raisonner le choix des accouplements avec les mâles d’insémination artificielle
  • connaître les besoins alimentaires de chaque animal et optimiser les rations 
  • optimiser sa production, notamment dans ses composantes « volume, composition, qualité et répartition »
  • faire connaître la qualité de son troupeau et de chacune de ses vaches ou de ses chèvres.

Une large gamme de services adaptée aux besoins des éleveurs

Toutes les Entreprises Conseil Elevage (ECEL) proposent à leurs adhérents une gamme diversifiée de services permettant de répondre aux objectifs de chaque éleveur et aux spécificités de son exploitation. Les domaines d’intervention sur les différents ateliers sont nombreux: alimentation, gestion des fourrages, reproduction, élevage des génisses, bâtiments d’élevage, qualité du lait, technico-économique, etc.

Pour répondre à l’évolution des besoins, les ECEL intègrent de nombreux autres champs de compétences, parfois en partenariat avec d’autres organismes agricoles, tels que l’agronomie, l’appui dans le cadre de la conditionnalité, la maîtrise de la consommation énergétique de l’exploitation, l’accompagnement des projets de l’agriculteur.

Des modes d’action diversifiés

La relation de conseil des ECEL est basée sur la complémentarité entre des conseillers généralistes ayant une approche globale de l’exploitation, une très bonne connaissance du terrain, et des personnes ressources spécialistes de leur domaine. A partir d’une analyse des produits lait et viande, des charges, notamment d’alimentation et de fertilisation, l’objectif est de dégager les points forts, d’évaluer les marges de progrès et d’aider l’éleveur à définir les actions correctives afin d’optimiser les produits et de diminuer les coûts de production.

Les conseillers des ECEL disposent d’outils logiciels permettant d’établir des bilans (production, reproduction, mammites, fourrages…) et des simulations. Les éleveurs adhérents ont accès par internet à l’ensemble de leurs données et outils de valorisation. Les prestations se déroulent sous la forme de conseils individuels en exploitation (complétés par des interventions à distance en fonction des besoins de l’agriculteur) et sous la forme de conseils de groupe.

Le réseau Conseil Elevage, en partenariat avec les interprofessions départementales, participe activement au développement de la Charte des Bonnes pratiques. Selon l’organisation retenue localement, cette implication peut aller de la participation aux opérations de communication et de sensibilisation, à l’intégration au Comité de pilotage régional et départemental, l’accompagnement des éleveurs dans leur engagement, ou encore la signature de la Charte par les conseillers dans le cadre de leur passage.